29/02/2004

Art. 39 : Bande de détergents ! ;-)

Etudier les sciences apprend à adopter la méthode dite "scientifique" dans la manière d'observer et d'analyser les choses. Personnellement, ça m'a en outre apporté une certaine façon de voir le monde. Comme exemple, je vais exposer un phénomène chimique et le transposer dans les relations humaines en faisant un parallélisme.

Dans le monde des substances utilisées par l'homme, il y a celles que l'on classe sous le nom de "tensio-actifs", plus communément nommées détergents. La fonction de ces tensio-actifs, comme le dit leur nom, est d'agir sur la tension qui apparaît entre deux corps (liquides) non-miscibles, en la diminuant. Cet effet est dû au fait que ces substances ont la propriété d'être ambivalentes, c'est-à-dire qu'elles comportent un côté compatible avec le premier corps non-miscible, et un autre côté avec l'autre corps non-miscible. Bref, concrètement, c'est pour ça qu'on arrive à dégraisser notre vaisselle, car le détergent permet à l'huile et à l'eau de s'émulsionner. L'eau et l'huile ne se mélangent donc toujours pas, mais s'acceptent finalement l'un l'autre grâce à l'effet médiateur du détergent. Effet médiateur, voilà un mot-clé qui va me permettre de transposer cet exemple, à priori rébarbatif pour certains, vers les relations humaines, sociales.

Que ce soit par notre appartenance ethnique, religieuse, ou encore notre culture personnelle (celle que chacun acquiert à sa manière et vit au quotidien), nous sommes tous différents. Nous sommes comme cette eau et cette huile, têtus, sur nos positions. La tolérance est un apprentissage et peu d'entre nous le sont de façon innée. Mais heureusement, tout s'apprend, je crois qu'on est tous d'accord là-dessus. Heureusement aussi que nous sommes tous prêts à dire que le cerveau humain est tellement subjectif. Subjectif dans sa manière de trier les milliers d'information qui lui sont transmises chaque seconde par nos 5 sens, et subjectif donc dans sa manière d'interpréter les choses. Pourtant beaucoup d'entre nous continuent à croire qu'ils détiennent La Vérité et refusent d'accepter les autres, de se mélanger à eux. Tous les conflits, malentendus ou autres situations destructives sont générés sur base de notre subjectivité, et il faut toujours un médiateur pour permettre aux différentes parties de commencer à communiquer, d'échanger des informations, pour en arriver peut-être à mieux se connaître, et à moins se méfier dans le meilleur des cas. Personne ne détient La Vérité (en supposant qu'il y en ait une !). Tout ce que nous savons, ce sont nos réalités ; tout ce que nous avons, ce sont nos représentations personnelles que l'on a de la réalité.

Chaque personne raisonne donc à sa manière, mais sur le chemin de l'apprentissage de la tolérance, il est primordial de commencer par se dire qu'il y a du bon et du mauvais dans toute opinion. Ceci constitue une étape-clé, car c'est elle qui va nous permettre de prendre du recul, de nous remettre en question, et de voir la situation sous un autre angle.

La finalité est donc l'acceptation de l'autre : ne soyons ni huile ni eau ; soyons et l'huile et l'eau ; soyons des détergents. Il n'y a que de cette manière-là que le dialogue (l'échange d'informations) peut s'engager, et les différentes opinions, au lieu de se détruire, se mettent à s'enrichir.

L'idéal d'un monde parfait ? Non, sûrement pas, nous resterons pas moins des humains. Mais l'espoir concret d'un monde meilleur ? Pourquoi pas ? Après tout, si chacun adoptait ces lignes de conduite ? Soyons constructifs.

Hakannibal

PS : L'effet du détergent s'accentuant avec la chaleur, il est aussi important que les espaces de communication qu'on crée permettent des échanges chaleureux ;-).


19:06 Écrit par Hakannibal | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

que la paix soit avec toi! « La finalité est donc l'acceptation de l'autre : ne soyons ni huile ni eau ; soyons et l'huile et l'eau ; soyons des détergents. »
Je me permets de reprendre cette phrase et d’y apporter mon petit grain de sel.
Etre l’huile et l’eau à la fois peut créer des conflits au sein même de l’être qui partage ces deux états. Admettons que nous aillons très bien mélangé ces deux substances pour que l’huile puisse enfin accepter l’eau et vice et versa. Par les propriétés intrinsèques de répulsion (et la gravité qui peut être une métaphore de l’entourage) ces deux visions sont condamner à se séparer; la schizophrénie est un danger pour soi et pour les autres.
Et pour finir, ne soyons pas tous des détergents! Mais ou met tu la richesse de la différence? Quel est l’intérêt de vivre dans un monde sans relief ?
Soyons huile, eau ou détergent. Mais prions pour qu’il est assez de détergent pour unir l’huile et eau dans leur chemin qui mène vers les égouts.
Maintenant je verserai une larme de joie chaque fois que ma mère fera la vaisselle ou tout autre acte qui symbolise un processus de paix. Et je suis sur que si je lui raconte tout ça à ma maman chérie elle me dira avec son sourire angélique :
« LAN OTTAN BOKTAN KONUSMA!!!! YETER GAYRI !!! EVE BI GELIN GETIRDE EVIN TEMIZLIGINDEN KURTULUYUM ! »

Écrit par : hackan | 29/02/2004

bon plan pour hackan: juste pour te dire hackan que ça existe le lave vaisselle, ainsi tu esquivera pour au moins un an ou deux les attentes de ta maman qui veut te caser,et qui te mets la pression pour ramener une gelin.

Écrit par : moustou | 01/03/2004

houhouhaha jcrois ke je vais faire ma lessive avec toute cette lecture gRrrrrrrrrrRRRRRRRRR

Écrit par : dk, fée innée | 01/03/2004

Ke la paix soit avec nous ;-) Mort de rire Hacks. Et c'ke tu dis sur le ton humoristike, j'le comprends bien. Mais kand je dis "soyons et huile et eau", ça peut être pris des 2 façons suivantes :

1-Acceptons de reconnaître la part de l'"autre" k'il y a en nous. Car tout comme il est vrai k'on est tous différents, il est aussi vrai ke chaque être humain peut trouver au moins un point en commun avec un autre, et c la prise de conscience de ceci ki peut constituer une base pr accepter l'autre. Il ne s'agit donc nullement d'assimilation ou d'homogénéisation, mais d'acceptation réciproke selon l'idée du "tous différents, mais tous humains". En fin de compte, on est tous déjà des détergents, mais on ne le reconnaît pas car malheureusement, les hommes ne se basent ke sur les différences entre eux et vont dans le sens de leur amplification.

2- Soyons des détergents = soyons diplomates, soyons à l'écoute de l'autre (au lieu de rester campés hermétikement sur nos opinions).

Bon courage pr ta mère, c fou comme elle ressemble à la mienne (sur cet aspect là du moins :-p) ;-).

Hakannibal

Écrit par : Cries Anthem | 02/03/2004

Heheheh Moustou, t'as tt à fait raison, surtt ke le lave-vaisselle continuera probablement à servir même après son mariage, vu ke ça m'étonnerait ke sa future femme accepte de faire la bonniche, lol.

DK-Fée Innée, tu fais la lessive à la main toi ? Tu sais, pour ça aussi les machines existent ;-).

Hakannibal

Écrit par : Cries Anthem | 02/03/2004

pas tjrs efficace.. Moi je pense que le detergent n'est pas tjrs efficace. Imagine que en tant que detergent, je tombe sur une grosse tache d'huile de moteur? Vas-y heinnnnnn pour retirer cette tache d'huile?!? il ya comme ça des taches d'huiles que rien ne peut faire partir et moi en tant que detergent, je dis NON à ces taches là!!! Pourtant je suis un super bon detergent;-)) et même avec de l'eau super bouillante je ne pourrais pas retirer ces taches là! lollll tout ça pour dire que dans la vie il existe des personnes super pourris avec lesquelles ça ne servirait à rien d'essayer de jouer au role du detergent. Moi perso ces personnes là je les evite, pourtant je pense être très tolerante mais y a des limites...
hayt hakancigim je t'embrasseeeeeeee

Écrit par : djeyhan | 02/03/2004

Haaayyt Tu as entièrement raison très chère. Et c aussi surtout à ces taches k'est adressé cet article, à ces gens ki constamment régressent , ki sans cesse blessent sans finesse pensant ke ce sont les "autres" ki les agressent, alors ke c leur propre cerveau ki s'engraisse.

Hakannibal

Écrit par : Cries Anthem | 02/03/2004

hihi yaw nerden bilion?? wi je lave mes vêtements à la main... je sais c'est grâve mais c'est plus sûr... trop important mes vêtements j'y peux rien...

Écrit par : dk, fée innée | 02/03/2004

ah ah nerden biliyorsun yaw et wi je lave mes linges à la main comme au bon vieux temps.. Ce n'est pas un crime j'éspère? Bah j'ai peur que la machine abîme mes vêtement très précieux (gulme yaw c'est important pour moi)

Écrit par : dk, fée innée | 02/03/2004

Heheheh Nasil tahmin ettim ama ? :-p. Mais tu t'fatigues pr rien kiz, en lavant à la main tes vêtements s'abîment encore + (à cause des frottages), tes bras se fatiguent donc inutilement, hmmm. Par contre si tu as juste peur pr les couleurs, bein fo encore apprendre à trier ton linge et utiliser la bonne température, loll (comment je fais le connaisseur ici, mdr).

Nan mais en plus, sérieusement, je grrrrrrrrrr systématikement ma mère kand elle fait pareil, la machine lave mieux et elle se plaint après d'être fatiguée.

Hakannibal

Écrit par : Cries Anthem | 02/03/2004

Les commentaires sont fermés.